Accompagner… des chanteurs lyriques

Pour le chanteur d’opéra, le pianiste-accompagnateur représente à la fois l’orchestre, les chœurs, les autres protagonistes et le chef… Pour assumer ce rôle, selon Jean-Marc Lesage, il faut vouer à la voix une passion véritable.

Jean-Marc Lesage énumère les grandes qualités de l’accompagnateur “lyrique”… et regrette le peu de considération qui lui est accordé.

Les qualités de l’accompagnateur
On peut distinguer trois qualités de nature différente chez le musicien accompagnateur :
1. Orchestrateur plus que pianiste, coloriste au jeu subtil, il donne de la profondeur aux compositions grâce à un legato harmonique constant.
Le pianiste-accompagnateur possède d’abord une audition intérieure. Il ne joue pas ce qu’il voit, il joue ce qu’il a vu, entendu et analysé. L’anticipation qu’exige le déchiffrage nécessite une solide culture musicale.

Pour lire la suite de cet article (742 mots):

Lire aussi :
Accompagner… la mélodie et le lied
Accompagnement : rendre sa place à la poésie
Accompagner… des chœurs
Accompagner… des danseurs
L’accompagnement d’élèves
L’accompagnement, cela s’apprend
La formation à l’accompagnement