Karol Szymanowski et la renaissance musicale polonaise

Bela Bartok le classait comme l’un des premiers compositeurs au monde, et pourtant, le compositeur polonais Karol Szymanowski (1882-1937) est encore bien mal connu en France. Le pianiste Vincent Larderet est l’un de ses ardents défenseurs.

A l’occasion du 70e anniversaire de la mort de Szymanowski, un constat s’impose. Malgré une œuvre foisonnante, celui que Bartok plaçait parmi les « premiers compositeurs du monde à côté de Ravel et Stravinsky » n’a pas encore trouvé la place qui lui revient dans les programmes de concerts. Et pourtant, sa musique pour piano regroupe une quinzaine de pièces dont l’importance historique et musicale n’a rien à envier à celle d’un Ravel ou d’un Prokofiev. Quelles sont les raisons de ce paradoxe ?

Pour lire la suite de cet article (732 mots):