Hélène Grimaud : le concertiste et son piano

Hélène Grimaud a commencé l’étude du piano à l’âge de 9 ans, dans un but “thérapeutique” : ses parents souhaitaient canaliser son trop-plein d’énergie ! Issue du Conservatoire de Paris, elle se produit aux Etats-Unis, où elle est installée, et, surtout, en Europe.

Avez-vous déjà joué sur des instruments anciens ?
Il m’est arrivé de jouer sur des pianoforte, notamment au musée de Saint Paul, dans le Minnesota, qui possède les meilleurs pianoforte au monde. Ces instruments ont une couleur particulière. Ils ont aussi plus de legato, et s’ils sont moins puissants, ils résonnent de façon moins concrète. Le son est plus feutré, mystérieux, ce qui, pour certaines œuvres, est formidable, par exemple l’Appassionnata de Beethoven, qui acquiert tout à coup un relief différent.

Pour lire la suite de cet article (775 mots):