22 éditions des Inventions de Bach

Les Inventions à deux voix et les Sinfonie à trois voix, sur lesquelles tous les élèves pianistes se sont un jour ou l’autre délié les doigts, figurent parmi les œuvres les plus connues de Bach. Depuis les premiers travaux de la Bachgesellschaft, elles ont fait l’objet d’innombrables éditions.

C’est à Cöthen où il résida entre 1717 et 1723, au service du prince Léopold d’Anhalt-Cöthen, fervent amateur de musique et excellent musicien, que Bach acheva la composition de ces trente pièces auxquelles il donna lui-même le titre d’Inventionen (Inventions à deux voix) et Sinfonien (Inventions à trois voix). C’est également à Cöthen, petite cour calviniste où la musique religieuse tenait peu de place, qu’il put se livrer tout à loisir à la musique instrumentale et écrire la majeure partie de son œuvre pour clavecin (ou clavicorde).

Pour lire la suite de cet article (24 mots):