Bruno Rigutto : Le Conservatoire a changé !

Il appartient à cette catégorie de pianistes confirmés, aimés et écoutés qui se réjouit d’enseigner rue de Madrid. Nommé professeur intérimaire depuis l’an dernier, Bruno Rigutto a observé les mœurs de la maison. Il nous a confié ses premières conclusions. Pour lui, le Conservatoire a déjà bien changé. En bien !

« Oui, le Conservatoire a changé. Mais peut-être est-ce de l’intérieur que l’on s’en aperçoit vraiment. Avant d’être nommé, j’avais déjà fait des remplacements par-ci par-là, chez Jean Hubeau, Christian Ivaldi, Jacques Rouvier et j’avais même remplacé Aldo Ciccolini pendant trois mois. J’y avais éprouvé beaucoup de plaisir car tout de même, il est bien agréable de faire travailler des élèves sérieux et de bon niveau ! J’ai passé cette première année un peu comme un observateur : j’ai regardé ce qui se passe au Conservatoire, et ce que j’y ai constaté va à l’encontre de certaines observations de Jean-Philippe Collard et de votre enquête.

Pour lire la suite de cet article (807 mots):

Lire aussi :
Pour ou contre le Conservatoire de Paris
Jean-Philippe Collard : Il faut réformer le Conservatoire !
Plaidoyer pour le Conservatoire
Le Conservatoire de Paris : un peu d’histoire…