Jeunes schubertiens

Ils sont jeunes, talentueux et ils aiment Schubert. D’une manière intime, sans dogmatisme. Tous jouent ses œuvres, en concert, au disque ou dans le secret de leur salon. Tous parlent avec sincérité et admiration de la magie de cette musique unique. Ecoutons-les…

Nous avons posé à David Fray, Sergey Koudriakov, Paul Lewis et Delphine Lizé les questions suivantes :
1 – Quel a été votre premier contact avec Schubert ?
2 – Pourquoi vous sentez-vous proche de Schubert et de son univers ?
3 – Comment peut-on transcrire le langage schubertien ? Y a-t-il des règles pour jouer ses œuvres ?
4 – Quelles sont les difficultés spécifiques de la musique pour piano de Schubert ?
5 – Quelles sont vos sonates ou autres pièces pour piano de Schubert préférées ?
6 – Quels sont vos pianistes favoris dans la musique de Schubert ?

Lire aussi :
Schubert, le jeune homme et la mort
Philippe Cassard : « Schubert, mon ami »
Le piano dans les lieder de Schubert
Schubert et Beethoven
Schubert et ses transcripteurs
Schubert et la France
Les interprètes historiques de Schubert
Schubertiens d’aujourd’hui
Jeunes schubertiens : David Fray
Jeunes schubertiens : Sergey Koudriakov
Jeunes schubertiens : Paul Lewis
Jeunes schubertiens : Delphine Lizé
Quelques œuvres méconnues de Schubert
Travailler l’Impromptu en la bémol de Schubert