Ravel : les bâtisseurs d’intégrales

Ils sont nombreux, nos pianistes, à tenter l’intégrale de l’œuvre de piano de Ravel ! Héritiers souvent de la tradition transmise par ceux qui connurent le compositeur, certains d’entre eux nous disent le pourquoi de cette aventure très personnelle.

La quête magique de Désiré N’Kaoua
Un ravélien prédestiné dès son enfance en Algérie.

Les flâneries ravéliennes de Georges Pludermacher
A la suite des Flâneries musicales de Reims de 2003, Georges Pludermacher a enregistré une intégrale Ravel à paraître chez Transart.

Les deux intégrales de Philippe Entremont
Vingt-cinq ans après sa première intégrale, cet ancien élève de Marguerite Long a voulu se confronter de nouveau à l’œuvre de Ravel.

L’audacieuse fidélité de Philippe Bianconi
Une intégrale en deux temps, mûrement réfléchie.

Les Ravel inédits d’Alexandre Tharaud
Un Menuet et une Parade… qui ont donné lieu à un parcours d’obstacles !

Le piano bien orchestré de Jean-Efflam Bavouzet
Entre ceux qui jouent Ravel “piano” et ceux qui le jouent “orchestre”, Jean-Efflam Bavouzet a fait son choix.

 

Lire aussi :
Ravel et son temps
Maurice Ravel : les années de conservatoire
Ravel-Debussy, duo ou duel ?
Ravel et ses contemporains
Ravel et l’interprétation de ses œuvres
Ravéliens de légende
Les intégrales Ravel
Les ravéliens d’aujourd’hui
Questions à de jeunes ravéliens
Ravel : quelques conseils pour travailler “Jeux d’eau”
Ravel à plusieurs mains : “Ma mère l’oye”
Frontispice cinq mains pour un piano !
Conseils pour interpréter Ravel
Maurice Ravel, le piano et ses sortilèges