Le piano à l’âge adulte : les méthodes

On ne trouve pas de noms historiques dans les méthodes pour adultes. Et pour cause : les auteurs et l’édition musicale n’ont découvert que récemment l’utilité ­d’imaginer des méthodes adaptées à leurs besoins spécifiques. De la première méthode éditée en France à la plus récente, panorama du marché.

De la première…

Le Piano à portée de mains, de Bernard Job et John Patrick Millow (éditions Van de Velde).
Lorsque, dans les années 80, Francis Van de Velde demanda au concertiste Bernard Job, pédagogue à l’Ecole nationale de musique de Blois, de réfléchir à une méthode de piano pour adultes, il existait peu de choses sur le marché français. Avec La Méthode rose, les éditions Van de Velde tenaient depuis des dizaines d’années un best-seller pour enfants. Il était temps de répondre à un besoin nouveau en publiant un ouvrage destiné aux adultes.
Le principe de chaque leçon repose sur un exercice, une étude et un morceau basés sur un élément commun. Rapidement, on s’aperçoit que le discours n’est pas uniquement technique, mais également musical. Dès sa sortie en 1985, cette méthode d’un genre nouveau connut un grand succès et fut pendant longtemps une référence du genre. Destinée à être étudiée en moyenne sur un an, elle connaît un prolongement dans une collection de morceaux du répertoire fondée sur le même principe.

Pour lire la suite de cet article (1166 mots):

Lire aussi :
Le piano à l’âge adulte sur les bancs du conservatoire
Le piano à l’âge adulte dans une école privée : Michel Sogny, le précurseur
Le piano à l’âge adulte avec un professeur particulier
Le piano à l’âge adulte sur son lieu de travail