Les douze règles d’or du professeur de piano

Conseils de Marian Rybicki­, professeur à l’Ecole normale de musique de Paris, à un jeune professeur.

• Il va de soi qu’un professeur de piano possède un solide acquis de la technique et du répertoire, ainsi qu’une bonne expérience de concertiste. Néanmoins il doit poursuivre ses recherches personnelles tout au long de sa vie active. Que dirions-nous d’un médecin qui ne prescrirait que des médicaments d’il y a trente ans ?

• Il n’existe pratiquement pas d’école formant vraiment des professeurs de piano. Le jeune pianiste doit donc créer son style et sa méthode d’enseignement à peu près seul, et cela requiert plusieurs années d’expérience. Le seul vrai moteur de cette entreprise est l’amour pour l’élève et l’envie de lui transmettre son savoir. C’est ce qu’on appelle communément la vocation.

Pour lire la suite de cet article (757 mots):