Pianistes, tenez vous bien !

Au cours d’un colloque organisé par l’association Arts et Médecine, plusieurs spécialistes ont évoqué les pathologies dont sont atteints les musiciens et, en particulier, les pianistes. Voici le résumé de leurs interventions.

Le surmenage

Les surmenages sont dus aux répétitions d’efforts physiques excessifs. Les syndromes caractéristiques sont le plus souvent des douleurs dans les mains, les avant-bras, les épaules… qui sont plus intenses après le jeu que pendant. Il peut y avoir des atteintes musculaires comme des tendinites. Le syndrome de surmenage est toutefois bénin. Il touche surtout les femmes de vingt-deux/vingt-trois ans. La thérapie se déroule en trois phases : repos, soutien par des attelles, puis soutien espacé avec reprise de travail. Il faut faire attention aux réactions de désespoir engendrées ce repos forcé.

Pour lire la suite de cet article (1127 mots):