Entretien avec France Clidat, professeur à l’Ecole normale de musique

Pourquoi avez-vous choisi d’enseigner à l’Ecole normale ?
« Il y a environ une bonne quinzaine d’années, à la demande de Pierre-Petit, j’ai accepté de diriger une classe à l’Ecole normale. Ici, les contraintes sont beaucoup moins strictes qu’au Conservatoire : il n’y a pas de limite d’âge ni de concours d’entrée. Cela m’avait séduite et Pierre-Petit m’assurait une entière liberté d’enseignement dans ma classe. Cette liberté me permet en effet de choisir mes élèves, d’instaurer une ambiance de “cercle” autour d’un piano et de ne pas donner uniquement des leçons successives comme c’est souvent le cas. Je tiens beaucoup à garder ce climat et cette atmosphère chaleureuse qui, je crois, ont toujours plu dans ma classe.

Pour lire la suite de cet article (823 mots):