Interpréter Debussy aujourd’hui : Maria-Luisa Cantos

Elève de Lazare Lévy qui lui fit travailler les classiques, mais également Debussy et Ravel, puis de Richard Hauser à Vienne, la pianiste catalane Maria-Luisa Cantos a réalisé pour Solstice un des plus intéressants récitals debussystes de ces dernières années.

debussystes de ces dernières années.
Vous sentez-vous des affinités particulières avec Debussy ?
L’impressionnisme pianistique et le toucher qu’impose Debussy sont très proches de ma sensibilité. Le problème du toucher était au centre des préoccupations de Lazare Lévy comme de Richard Hauser. Chez Debussy, c’est une exigence évidente et permanente, bien que ce ne soit pas la seule.

Pour lire la suite de cet article (246 mots):