Discographie : les intégrales des Sonates de Mozart

La discographie des sonates de Mozart est pléthorique : une trentaine d’intégrales ! Ni Beethoven ni personne n’a atteint ce chiffre… Il est, en effet, dû en partie au bicentenaire de sa mort en 1991, où chaque éditeur a fait du zèle. Aujourd’hui, nombre de ces enregistrements – certains excellents – ne sont plus disponibles. Nous allons tenter de caractériser très brièvement ces intégrales, sans prétendre à l’exhaustivité.

Claudio Arrau (Philips)
Réalisée à la fin de la carrière du pianiste chilien, une version atypique, sombre, sobre, gravement sculptée dans le marbre. On découvre là un Mozart profond, classique et romantique à mille lieues du style rococo. Une référence incontournable.
Paul Badura-Skoda (Eurodisc)
Sur piano moderne on sent en Badura-Skoda le pianofortiste qui sommeille, dans le toucher léger, le jeu digital, la volonté de bien clarifier les plans. Une vision cependant moins aboutie que dans sa seconde intégrale.

Pour lire la suite de cet article (1842 mots):

Lire aussi :
Les Sonates de Mozart : la profondeur et la grâce
L’histoire des Sonates de Mozart, le journal d’une vie
Les Variations pour piano de Mozart
Mozart à quatre mains et deux pianos
La complexité mozartienne
Pianistes mozartiens de légende
Clara Haskil interprète de Mozart
Interpréter Mozart aujourd’hui
La Fantaisie et la Sonate en do mineur de Mozart, éditions Wiener Urtext
Le pianoforte de voyage de Mozart
Les élèves de Mozart : Josef Woelfl
Johann Nepomuk Hummel, élève de Mozart
Ravel, le mozartien