Interpréter Mozart aujourd’hui

Comment vous situez-vous par rapport à l’œuvre pour piano de Mozart ? Quelles références avez-vous en matière d’interprétation mozartienne ? Quelle est votre conception de l’interprétation du Maître de Salzbourg ?

Ces questions ont été posées à Hortense Cartier-Bresson, Jonathan Gilad, Marc Laforêt, Claire-Marie Le Guay, Mûza Rubackyté, Dona Sévène, Emmanuel Strosser, Vanessa Wagner.

Hortense Cartier-Bresson

Hortense Cartier-Bresson a étudié le piano au Conservatoire de Paris, mais elle a surtout suivi l’enseignement de György Sebök à l’université de Bloomington (Indiana) de 1979 à 1982. Elle a obtenu en 1981 le 3e prix du Concours international Liszt-Bartók de Budapest et elle a joué sous la direction de chefs comme Riccardo Chailly et Antal Dorati. Elle enseigne au Conservatoire national de région de Boulogne-Billancourt, à l’Académie-Festival des Arcs, et devrait assurer un cours en septembre prochain au Conservatoire de Lyon pour remplacer pendant un an Roger Muraro. En avril 1997, elle a publié chez Accord un disque consacré à des œuvres pour piano de Bartók qui a été salué par la critique.

Pour lire la suite de cet article (5047 mots):

Lire aussi :
Les Sonates de Mozart : la profondeur et la grâce
L’histoire des Sonates de Mozart, le journal d’une vie
Les Variations pour piano de Mozart
Mozart à quatre mains et deux pianos
La complexité mozartienne
Pianistes mozartiens de légende
Clara Haskil interprète de Mozart
Discographie : les intégrales des Sonates de Mozart
La Fantaisie et la Sonate en do mineur de Mozart, éditions Wiener Urtext
Le pianoforte de voyage de Mozart
Les élèves de Mozart : Josef Woelfl
Johann Nepomuk Hummel, élève de Mozart
Ravel, le mozartien