Inventions et Sinfonias de Bach : une édition analytique par Marcel Bitsch

Présenter la musique de Bach comme un poème…, en en faisant ressortir les “rimes finales” et les “strophes implicites”. Tels sont les avantages de la “mise en page analytique” des Inventions et Sinfonies BWV 772-801 de Bach réalisée par Marcel Bitsch pour les éditions  Combre.

Les Inventions et Sinfonies de Jean-Sébastien Bach (couramment appe­lées aujourd’hui Inventions à deux voix et Inventions à trois voix) sont des œuvres de la maturité de leur auteur. Destinées à l’enseigne­ment de son fils Wilhelm Friedemann, elles furent publiées en 1723, époque où le compositeur quitta la cour de Köthen après six an­nées heureuses passées au service du prince Léopold, excellent musicien, pour prendre le poste de cantor de l’église Saint-Thomas de Leipzig, qu’il oc­cupa jusqu’à sa mort, en 1750. Selon Marcel Bitsch, ces œuvres té­moignent « d’une fraîcheur de sentiment et d’une imagination musi­cale excep­tionnelles. C’est aux Scènes d’enfants de Schumann (plus qu’à l’Album pour la jeunesse) qu’il faudrait comparer ce recueil ».

Pour lire la suite de cet article (902 mots):