Jacqueline Latarjet, témoignage

D’abord assistante, au Conservatoire, de Jeanne-Marie Darré et de Gabriel Tacchino, puis professeur à l’Ecole normale de musique dont elle est professeur honoraire, Jacqueline Latarjet a vécu l’évolution de la pédagogie et de l’interprétation.

Jacqueline Latarjet a obtenu en 1933 son prix au Conservatoire de Paris où elle était l’élève de Marguerite Long. « Au Conservatoire, Marguerite Long nous parlait avant tout de technique digitale, de vélocité. De la décontraction, du poids du bras et du corps, il n’était jamais question. Les doigts d’abord ! Sa méthode était d’ailleurs parfaitement compatible avec le répertoire qu’on abordait.

Pour lire la suite de cet article (1655 mots):