France Clidat, la technique et les Maîtres

Concertiste internationale, elle fut l’élève de Lazare-Lévy au Conservatoire. Elle fait partie de la génération de pianistes dont la formation s’est axée sur la technique digitale. Pour elle, tout est musique !

France Clidat commence l’étude du piano à 4 ans. A 9 ans, elle rencontre son second professeur, Lazare-Lévy, entre au Conser­vatoire de Paris où elle obtiendra cinq premiers prix. Lauréate du Concours Liszt de Budapest, elle oriente sa carrière vers ce compositeur dont elle enregistre l’intégrale. Elle enseigne à l’Ecole normale de musique de Paris.
« Je fais partie de cette génération de pianistes dont la formation s’est axée sur la technique digitale, qui devrait encore aujourd’hui être le préalable à tout enseignement du piano. Je considère que dès le départ, il faut une formation technique, un apport qu’il est indispensable de développer le plus tôt possible. Ce que l’on apprend durant ses années d’adolescence reste en soi durant toute sa vie.

Pour lire la suite de cet article (729 mots):