Jouer Bach aujourd’hui : Vardan Mamikonian

Vardan Mamikonian a remporté le prix Yvonne-Lefébure et le Masters de Monte-Carlo. A 29 ans, il est déjà à la tête d’une discographie remarquée : les 24 Etudes de Chopin (Calliope), une anthologie Liszt (Orféo). A la fin de l’année doit paraître un CD consacré à Jean-Sébastien Bach (Orféo) et, le 18 juillet, au Festival de Nohant, Vardan Mamikonian interprétera les Etudes de Chopin.

A Erevan puis à Moscou, j’ai, dès l’enfance, assimilé toutes les Inventions pour deux et trois voix que je pratiquais quotidiennement. Ce sont des œuvres géniales qui sont divinement écrites pour les élèves et chaque invention est un chef-d’œuvre. Puis, j’ai abordé des œuvres plus complexes comme le Concerto italien, les Suites françaises et la Chaconne transcrite par Busoni que je joue en concert. Chez moi, je pratique tous les préludes et fugues et je viens d’enregistrer un disque où figureront la plupart de ces œuvres.

Pour lire la suite de cet article (386 mots):

Lire aussi :
Jean-Sébastien Bach, la source
Jean-Sébastien Bach, l’œuvre pour clavier
Bach : sentir et comprendre le premier Prélude du Clavier bien tempéré
Le mystère de la 23e mesure du Prélude en do majeur
Les grands interprètes de Bach
Le séisme Gould : entretien avec Bruno Monsaingeon
Interprètes de Bach : Samuil Feinberg
Bach est-il chinois : entretien avec Zhu Xiao Mei
Jouer Bach aujourd’hui : Nicholas Angelich
Jouer Bach aujourd’hui : Dana Ciocarlie
Jouer Bach aujourd’hui : Abdel Rahman El Bacha
Jouer Bach aujourd’hui : François-Frédéric Guy
Jouer Bach aujourd’hui : Adrienne Krausz
Les Variations Goldberg, parcours discographique
Les héritiers de Bach