Jouer Bach aujourd’hui : Dana Ciocarlie

Cette pianiste d’origine roumaine est âgée de 31 ans. Elle a obtenu, en 1996, le deuxième prix du Concours Robert- Schumann de Zwickau et vit actuellement en France.

Bach est lié pour moi à l’enfance. Grâce à mes professeurs en Roumanie, j’ai travaillé jusqu’à 13 ans toutes les Inventions à 2 ou 3 voix après avoir débuté par le Petit Cahier d’Anna Magdelena Bach. Puis j’ai abordé le Clavier bien tempéré dont je joue maintenant 20 préludes et fugues… J’ai à mon répertoire deux Suites françaises et deux Suites anglaises, le Concerto italien et le Concerto pour clavier en fa mineur.

Pour lire la suite de cet article (498 mots):

Lire aussi :
Jean-Sébastien Bach, la source
Jean-Sébastien Bach, l’œuvre pour clavier
Bach : sentir et comprendre le premier Prélude du Clavier bien tempéré
Le mystère de la 23e mesure du Prélude en do majeur
Les grands interprètes de Bach
Le séisme Gould : entretien avec Bruno Monsaingeon
Interprètes de Bach : Samuil Feinberg
Bach est-il chinois : entretien avec Zhu Xiao Mei
Jouer Bach aujourd’hui : Nicholas Angelich
Jouer Bach aujourd’hui : Abdel Rahman El Bacha
Jouer Bach aujourd’hui : François-Frédéric Guy
Jouer Bach aujourd’hui : Adrienne Krausz
Jouer Bach aujourd’hui : Vardan Mamikonian
Les Variations Goldberg, parcours discographique
Les héritiers de Bach