Les interprètes de Chopin, florilège discographique

Au palmarès des compositeurs les plus gâtés par le disque, Frédéric Chopin occupe une place de choix, et ce depuis les débuts de l’histoire de l’enregistrement. C’est dire l’étendue et l’incroyable diversité d’une discographie qui, à elle seule, permet de tracer une histoire du piano de ce siècle – très rares sont en effet les artistes qui n’ont pas, à un moment ou à un autre, un tant soit peu touché à Chopin. Mais le meilleur y côtoie le pire et les pièges abondent pour l’acheteur non averti. Afin de lui faciliter la tâche, les lignes qui suivent tracent, en toute subjectivité, de grandes orientations pour chacune des “têtes de chapitre” de l’œuvre chopinien. Un accent particulier a été mis sur les gravures historiques, sans toutefois oublier des versions plus récentes, pour les tympans allergiques aux vieilles cires !

Ballades

Beaucoup d’encre a coulé au sujet de l’arrière-plan littéraire de ces pièces, mais le mystère demeure – et c’est sans doute mieux ainsi. Une certitude pourtant, l’interprète se doit d’être un incomparable conteur, car la dimension narrative constitue une donnée essentielle dans l’approche des Ballades. C’est dire qu’Artur Rubinstein (RCA) se montre très à son aise dans ces quatre opus et en livre une version inoubliable, tout comme celle, plus subjective et “risquée”, de Samson François (EMI), hélas desservi par la prise de son. Et comment oublier aussi la Ballade n°1 d’Arturo Benedetti Michelangeli (DG) – œuvre fétiche du maître italien –, sculpturale, celle, électrisante, de Vladimir Horowitz (Sony & RCA), ou les Ballades nos 3 et 4 de Beno Moiseivitch (Dante), inouïes de noblesse et de raffinement ? Plus près de nous, on doit à Krystian Zimerman (DG) une intégrale merveilleusement épurée.

Pour lire la suite de cet article (2367 mots):

Lire aussi :
Chopin et la critique en France
Chopin le solitaire
L’influence de Chopin en Amérique latine
Le Langage de Chopin
Chopin et l’opéra
Chopin pédagogue
Chopin vu par Delacroix
Le concours Chopin de Varsovie
Les interprètes de Chopin : Abdel Rahman El Bacha, la passion de l’équilibre
Les interprètes de Chopin : Roger Muraro, les polonaises
Jouer Chopin aujourd’hui : enquête