Hervé Billaut : hommage à Jacques Castérède

Hervé Billaut fut lauréat du prix Prince Rainier de Monaco, lors du Concours Marguerite Long, le 26 novembre 1983, grâce à son interprétation de cette œuvre, qu’il créa pour la première fois en public en 1986 au Centre Bosendorfer à Paris. Il a enregistrée en 1989 avec d’autres pièces de Castérède : la Sonate, ainsi que Feux croisés, pièce pour deux pianos interprétée par Geneviève Ibanez et Jacques Castérède lui-même.

« Quand les candidats ont reçu la partition tant attendue, trois mois avant le concours, la plupart d’entre nous étaient à Salzbourg. Dès la découverte du texte, de sa longueur, de sa complexité apparente et du tempo extrêmement rapide à respecter implacablement, la majorité des candidats, et même certains de leurs professeurs comme Germaine Mounier, ont eu une réaction quasi immédiate de rejet, une réaction qui pourrait se traduire comme ceci : « Jacques Castérède est devenu fou, c’est trop difficile ! »

Pour lire la suite de cet article (512 mots):

Lire aussi :
Hommage à Thelonious Monk
Rencontre Monk/Castérède