Le Concours international Chopin de Varsovie

Pour un jeune pianiste, le Concours Chopin de Varsovie est un rêve. Non sans raison, car ce concours de piano est le plus ancien ; il est réputé très difficile et est consacré à un seul compositeur. Et il est d’autant plus convoité qu’il n’a lieu que tous les cinq ans.

Etre admis aux sélections, pour beaucoup, c’est l’aboutissement d’années d’efforts et de sacrifices, une consécration. Dans la salle, agents, directeurs de salles, dirigeants de maisons de disques affûtent leurs oreilles. Pour l’heureux lauréat, la médiatisation est instantanée : à peine le rideau retombé sur la manifestation, il sera propulsé sur les scènes internationales.

Pour lire la suite de cet article (326 mots):

Lire aussi :
Marc Laforet : « Chopin reste une énigme, c’est ce qui le rend passionnant »
Jean-Marc Luisada : « Chopin est le roi des compositeurs pour le piano »
Nicolas Stavy : « Chopin est impossible à faire entrer dans une catégorie »

Articles en relation :
Le concours Chopin de Varsovie