André Gorog : « Des élèves de haut niveau »

André Gorog a été le professeur de Su Bin en France, à l’Ecole normale. Il s’est rendu récemment à Shanghai pour donner plusieurs concerts et classes de maître au conservatoire. Il nous fait part de ses impressions sur son séjour.

Vous allez régulièrement en Chine donner des concerts et rencontrer les élèves du Conservatoire. Quelle impression vous ont-ils donnée ?
C’est un grand plaisir pour moi d’aller enseigner à Shanghai. En général, les élèves que l’on me présente sont déjà très préparés. Le plus gros du travail étant fait, il ne reste que le meilleur à enseigner, la partie la plus intéressante, celle qui concerne l’interprétation, l’architecture d’une œuvre, les questions de sonorités, cela sur la base d’un texte qui a été étudié très en détail.

Pour lire la suite de cet article (459 mots):

Lire aussi :
Le conservatoire de Shanghai
Su Bin : « La question de la culture est centrale »