Chopin : l’autre marche funèbre

Si “la” Marche funèbre de Chopin, le troisième mouvement de la Sonate n° 2 en si bémol mineur, est universellement connue et fut même parodiée par une chanson de potaches, Un corbillard s’éloignant dans le brouillard, il existe une autre marche funèbre, antérieure de huit ans, qui mériterait d’être mieux connue.

Bien que certaines éditions la datent de 1829, elle fut vraisemblablement composée deux ans plus tôt, en 1827, mais ne fut éditée qu’après la mort de Chopin, sous le numéro d’opus posthume 72 n°2 (les autres pièces du même recueil op. 72 étant un Nocturne en mi mineur et les Trois Ecossaises).

Pour lire la suite de cet article (578 mots):

Lire aussi :
Chopin cet inconnu : plaidoyer pour un adolescent
Chopin : une sonate à découvrir
Chopin : la musique de chambre
Chopin transcrit par Pauline Viardot
Une journée de Chopin à Nohant
Intégrale Chopin : Pietro de Maria
Intégrale Chopin : Tatiana Shebanova
Intégrale Chopin : Alex Szilasi
Le Concours international Chopin de Varsovie
Chopin et les pianos Pleyel