Le piano sans fausses notes : le bon départ

Ils sont nombreux les petits Mozart en herbe. Mais comment les prendre sans les brusquer ni les décourager ?

L’apprentissage du piano est exigeant, il tient de la course de haute montagne. Pas de plaisir sans effort, c’est la règle. Le professeur est le guide qui doit veiller à ce que son élève progresse régulièrement, sans s’essouffler trop vite. Sans cela, le parcours devient vite fastidieux. L’enthousiasme décroît au fur et à mesure que les difficultés augmentent. Résultat : l’élève traîne des pieds, il se décourage et finit par abandonner. Tout se joue la première année, quand s’acquièrent les bases théoriques et pratiques. D’où la nécessité de choisir un professeur qui soit autant un virtuose de la pédagogie que del’ instrument. Sachant que la recette miracle n’existe pas.

Pour lire la suite de cet article (3608 mots):

Articles en relation :
34 méthodes pour jeunes débutants