Betsy Jolas en blanc et noir : un demi-siècle de silence au clavier

L’œuvre pour piano seul de Betsy Jolas dure quarante minutes. Née en 1926, la compositrice d’origine américaine aura attendu 1972 pour écrire sa première pièce pour piano : Chanson d’approche. S’ensuivront six autres partitions d’une densité et d’une économie de moyens remarquables.

Betsy Jolas : « J’adore jouer du piano bien que ce ne soit pas mon instrument, mais j’ai mis très longtemps à composer pour lui, et cela a été pour moi le moment de la vérité. Cette arrivée s’est faite à l’âge de 50 ans. J’avais franchi le pas dix ans auparavant, par une première approche “autour du piano” : on m’avait demandé une pièce pour orgue puis j’ai composé une pièce pour clavecin… La plupart des compositeurs actuels travaillent pour le piano, preuve qu’il est encore valable. »

Pour lire la suite de cet article (1137 mots):

Lire aussi :
Présent et avenir du piano. Destin possible pour le piano