Marylin Frascone ou l’école franco-russe

Elève d’une grande pianiste française, Annie d’Arco, Marylin Frascone a aussi travaillé au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou avec Sergueï Dorenski. Entretien avec une pianiste à l’art franco-russe.

Marylin Frascone a véritable­ment une double culture musicale, française et russe. Après un début de parcours en France, elle est allée vivre et étudier à Moscou (au Conservatoire Tchaïkovski) grâce à une bourse du ministère de la Culture et, depuis, partage son temps entre les deux pays. Grand prix du Concours Chopin de Marienbad en 1995, elle a fait plusieurs enregistrements (Listz/ Ravel, Rachma­ninov). Marylin Frascone nous parle de l’influence qu’a exercée sur elle cette double culture et nous donne sa vision des différentes écoles.

Pour lire la suite de cet article (811 mots):

Lire aussi :
Le piano russe, de Glinka à Chostakovitch
L’école russe aujourd’hui
Anton et Nikolaï Rubinstein et la France
Les transcriptions pour piano d’Igor Stravinsky
Dictionnaire des pianistes russes
Pianistes russes de légende
Les pianistes russes d’aujourd’hui
La jeune génération issue de l’école russe
La pédagogie russe vue par ses pianistes
L’école russe entre Liszt et Leschetitzky
Le répertoire russe pour enfants

Articles en relation :
L’école française de piano