Les transcriptions pour piano d’Igor Stravinsky

Stravinsky n’a pas beaucoup écrit pour le piano. Mais les transcriptions qu’il a faites de ses propres œuvres orchestrales ont la même dynamique et la même violence que les originaux. Et elles accumulent les difficultés…

Sans être un grand virtuose, Igor Stravinsky (1882-1971) fut un bon pianiste. Néanmoins, son répertoire pianistique reste assez modeste en quantité, le piano étant d’abord pour lui l’instrument sur lequel il composait. Il aimait également y jouer ses propres compositions, et la danseuse Tamara Karsavina, créatrice du rôle de la poupée dans le ballet Petrouchka en 1911, se souvint que lorsque Stravinsky interprétait ses œuvres au piano tout son corps paraissait vibrer au rythme de sa musique. C’est en grande partie dans un souci de rentabilité financière qu’il entreprit de réaliser diverses adaptations de ses ouvrages, et en particulier ceux de l’époque russe, les droits d’auteur ayant été supprimés par la révolution de 1917.

Pour lire la suite de cet article (713 mots):

Lire aussi :
Le piano russe, de Glinka à Chostakovitch
L’école russe aujourd’hui
Anton et Nikolaï Rubinstein et la France
Dictionnaire des pianistes russes
Pianistes russes de légende
Les pianistes russes d’aujourd’hui
La jeune génération issue de l’école russe
La pédagogie russe vue par ses pianistes
L’école russe entre Liszt et Leschetitzky
Marylin Frascone ou l’école franco-russe
Le répertoire russe pour enfants