Maene, premier fabricant et distributeur de pianos en Belgique

Depuis près de soixante-quinze ans, rien de ce qui touche au monde du piano n’échappe à cette entreprise flamande, aujourd’hui dirigée par Chris Maene.

Une entreprise et un musée

Fondée en 1938 par Albert Maene et Zulma Doutreligne, le premier magasin Maene ouvre ses portes à Esen, pour déménager quelques années plus tard à Ruiselede, son siège actuel (un gigantesque entrepôt situé à une trentaine de kilomètres de Gand). En 1984, Chris Maene, fils du fondateur et actuel dirigeant, reprend les rênes de la société et donne à l’entreprise son essor. Distributeur officiel de Yamaha à une époque où personne n’imagine encore la percée des pianos japonais sur le marché, il commence parallèlement ses premières répliques de pianos anciens. Véritable passionné – il aime à dire qu’il est né dans un magasin de pianos – il fait ses première copies d’instruments à 11 ans dans l’atelier de ses parents. En 1975, il met au point une réplique du clavecin de Johannes Daniel Dulcken (facteur établi en Flandres au 18e siècle).

Pour lire la suite de cet article (21 mots):

Lire aussi :
L’histoire du piano en Belgique
David Lively et l’œuvre de Philippe Boesmans
Quatre compositeurs belges présentés par Eliane Reyes
Petit dictionnaire des pianistes belges
Les études musicales en Belgique
Diane Andersen : « Il n’y a pas d’école belge »
Claire Chevalier et l’enseignement sur piano ancien en Belgique
Le concours Reine-Elisabeth-de-Belgique
Abdel Rahman El Bacha : « Etre lauréat ne suffit pas pour faire carrière »