Le concours Reine-Elisabeth-de-Belgique

Fleuron de la vie musicale du royaume, le Concours Reine-Elisabeth-de-Belgique attire les talents du monde entier. Son édition piano est triennale, en alternance avec le violon et le chant. Durant la période du concours, le pays tout entier vit à son rythme et se passionne pour les candidats en compétition.

Sa renommée internationale, son organisation bien particulière, la présence d’un jury d’exception et les retombées médiatiques qu’il engendre font du Concours Reine-Elisabeth-de-Belgique, à l’égal des Concours Chopin ou Tchaïkovski, l’une des compétitions les plus convoitées par les jeunes virtuoses du monde entier.

Pour lire la suite de cet article (2062 mots):

Lire aussi :
L’histoire du piano en Belgique
David Lively et l’œuvre de Philippe Boesmans
Quatre compositeurs belges présentés par Eliane Reyes
Petit dictionnaire des pianistes belges
Les études musicales en Belgique
Diane Andersen : « Il n’y a pas d’école belge »
Claire Chevalier et l’enseignement sur piano ancien en Belgique
Abdel Rahman El Bacha : « Etre lauréat ne suffit pas pour faire carrière »
Maene, premier fabricant et distributeur de pianos en Belgique