Petit dictionnaire des pianistes belges

De Diane Andersen à Théo Ysaÿe, par ordre alaphabétique

Diane Andersen La “grande dame du piano belge”. Longtemps professeur au Conservatoire de Bruxelles, où elle avait été l’élève de Stefan Askenase, elle possède un très vaste répertoire, s’étendant de Cherubini, qu’elle a enregistré au pianoforte, aux compositeurs contemporains. On lui doit notamment une intégrale de l’œuvre pianistique de Gabriel Pierné (EMI)

Pour lire la suite de cet article (23 mots):

Lire aussi :
L’histoire du piano en Belgique
David Lively et l’œuvre de Philippe Boesmans
Quatre compositeurs belges présentés par Eliane Reyes
Les études musicales en Belgique
Diane Andersen : « Il n’y a pas d’école belge »
Claire Chevalier et l’enseignement sur piano ancien en Belgique
Le concours Reine-Elisabeth-de-Belgique
Abdel Rahman El Bacha : « Etre lauréat ne suffit pas pour faire carrière »
Maene, premier fabricant et distributeur de pianos en Belgique