Mikalojus Ciurlionis : la musique purificatrice

Né dans le sud de la Lituanie, Mikalojus Konstantinas Ciurlionis a mené de front une double carrière de compositeur et de peintre. Pour le piano, il a écrit surtout des pièces brèves et des transcriptions de chants folkloriques.

Dans son pays natal, il est considéré comme l’un des fondateurs de l’art moderne : en 1926, le gouvernement lituanien a d’ailleurs donné le nom de “galerie Ciurlionis” au musée national de Kaunas récemment fondé. Son œuvre picturale qui y est conservée reste méconnue en France bien que le musée d’Orsay à Paris lui ait consacré une rétrospective en 2000 et 2001. L’intégrale de la musique de piano de Ciurlionis a été publiée en 2004 par les soins de Vytautas Landsbergis, musicologue, professeur au Conservatoire lituanien et premier président de la République de Lituanie de 1990 à 1992 (Editions Kaunas).

Pour lire la suite de cet article (554 mots):