Carl Philipp Emanuel Bach, l’un des pères fondateurs de la sonate classique

Fils des Lumières et de l’Aufklärung, exact contemporain de Gluck, Carl Philipp Emanuel Bach a vécu une période intermédiaire de l’histoire de la musique, bordée d’un côté par la personnalité de son père, Jean-Sébastien, et de l’autre par celle des grands classiques viennois, Haydn et Mozart.

C’est la raison pour laquelle, sans s’arrêter sur le rôle éminent qu’il a joué au sein d’une des révolutions musicales les plus importantes, on le considère encore quelquefois aujourd’hui comme un musicien de transition. Comme le disait son ami le poète Klopstock, Carl Philipp Emanuel n’en reste pas moins l’un des maîtres de l’harmonie, et sa grande profondeur de vues lui a permis d’unir la nouveauté et la beauté.

Pour lire la suite de cet article (738 mots):